Secteur
07 mars 2024

Robotique agricole : l’avenir de l’agriculture moderne

Vous avez pour projet de développer un robot innovant, capable de venir soutenir les acteurs de l’agriculture dans leur travail quotidien ?

robotique agricole

 

Vous avez pour projet de développer un robot innovant, capable de venir soutenir les acteurs de l’agriculture dans leur travail quotidien ?

On compte pas moins de 9 milliards de robots en activité dans le monde, mais l’arrivée de la robotique dans le secteur agricole ne date pas d’hier.

On le sait, réussir l’intégration de son nouveau produit sur son marché est un véritable enjeu.

Alors comment assurer l’adoption de votre robot dans le secteur agricole ?

Quels sont les défis et enjeux de la robotique agricole ? Comment la robotique va-t-elle répondre aux différentes problématiques de l’agriculture ?

Dans cet article, on explore ensemble l’univers de la robotique agricole pour vous aider à prendre connaissance de tous les défis, enjeux et opportunités qui s’offrent à vous.

 

L’agriculture moderne : défis, enjeux et solutions

 

Avant toute chose, que vous soyez novice sur le sujet ou non, il est important de bien comprendre le secteur de l’agriculture de façon poussée.

C’est un must have pour pouvoir construire une solution qui soit adoptée par votre cible car le domaine de l’agriculture reste très vaste et évolue constamment.

Et si on se concentre sur le domaine spécifique de la robotique agricole, on parle alors d’un marché qui est encore émergent.

Concentrons nous sur ce qu’est l’agriculture moderne.

On parle ici d’une approche qui vient intégrer les nouvelles technologies au service de la production. Et donc, d’un marché qui laisse libre place à l’innovation.

Mais quels sont les défis que vous pouvez rencontrer en développant une solution innovante pour l’agriculture moderne ?

 

Les grands défis de l’agriculture moderne

Vous souhaitez créer un robot agricole pour optimiser la production, pour une meilleure gestion des élevages, pour la récolte… Vos raisons peuvent être diverses.

Mais posez vous la question suivante : À quel défi mon innovation vient répondre ?

Dans le secteur de l’agriculture, on trouve trois défis principaux :

  • le manque de main d’oeuvre
  • le changement climatique
  • la croissance démographique

Ces problématiques ont fait émerger de nombreuses solutions innovantes ces dernières années. Et c’est dans ce contexte que la robotique agricole vient se positionner comme un atout majeur.

Pour le développement de votre solution, la prise en compte de ces différents défis sera primordiale car elle vous permettra de créer un robot adapté au marché, à son contexte et à son environnement.

Le manque de main d’oeuvre

Le manque de main d’œuvre est la problématique principale pour les agriculteurs. En effet, on remarque une baisse d’intérêt de la part des individus à s’engager dans des métiers souvent éprouvants physiquement.

Pour trouver de la main d’œuvre, les agriculteurs sont obligés de proposer des rémunérations de plus de plus importantes mais beaucoup ne peuvent pas s’aligner à la demande des travailleurs.

Le changement climatique

L’apparition de conditions météorologiques extrêmes, les variations de températures anormales ou encore les variations de précipitations impactent directement les productions agricoles.

Ces changements affectent la prévisibilité des récoltes et la gestion des différentes ressources agricoles.

On l’a beaucoup vu, notamment ces dernières années, les périodes de gel du printemps ont fait perdre aux producteurs des quantités très élevées de leur production.

Pour preuve, un témoignage de Philippe Sfiligoi, arboriculteur bio, dans un reportage de TF1 du 5 avril 2022 : “En 2021, on a perdu 90% de la récolte de prunes et 50% de la récolte de pommes”. Et ce, à cause de plusieurs épisodes de gel extraordinaires.

La croissance démographique

La population mondiale est en constante croissance et les pressions sur la production alimentaire sont, par conséquent, de plus en plus fortes. Selon la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture), la demande de production alimentaire devrait augmenter d’environ 60% d’ici 2050.

Mais comment augmenter la production lorsque la main d’œuvre chute et que le changement climatique vient considérablement impacter les cultures ?

Le cas Naïo Technologies

Créée en 2011 et à l’origine du Forum International de la Robotique Agricole (FIRA), Naïo Technologies est aujourd’hui le leader mondial du secteur avec une gamme de 4 robots présents sur 5 continents.

Pour mieux comprendre les enjeux de l’agriculture moderne, nous avons interrogé Naïo Technologies dont la mission est de répondre à ces défis par le biais de leurs robots.

Naïo conçoit des robots autonomes électriques innovants pour aider les producteurs à faire face aux enjeux de l’agriculture moderne.

 

 

La robotique comme réponse aux défis actuels

La robotique peut vous permettre de proposer des solutions nouvelles et surtout, adaptées aux problématiques que votre cible rencontre.

Gardez aussi en tête que votre projet doit apporter de la valeur, que ce soit en effectuant une tâche de manière plus précise, plus rapide ou moins fatiguante.

Notre conseil : concentrez vous sur une seule tâche à accomplir pour votre robot.

Si vous êtes déjà acteur dans le secteur de l’agriculture, vous devez connaître les problématiques les plus importantes de votre métier.

Faire le choix d’en régler plusieurs en créant une solution robotisée, c’est aussi prendre le risque de vous disperser et de ne plus être axé sur une problématique précise.

Et donc, in fine, de ne pas forcément répondre au besoin de votre cible.

 

Prenons le cas de l’entreprise Vitibot : 

Michael Fontanin a accepté de nous rencontrer pour discuter de l’entreprise dans laquelle il évolue : VitiBot.

Leader mondial de la robotique viticole, VitiBot conçoit et produit des robots enjambeurs viticoles électriques et autonomes. 

Créé en 2016 par Cédric Bache, ingénieur en robotique et fils de viticulteur, l’entreprise compte désormais plus de 150 robots en fonctionnement dans le monde entier.

Cédric Bache, fondateur, a grandi en connaissant les problématiques du quotidien de ses parents viticulteurs. Il a donc décidé de créer de A à Z un enjambeur viticole : le Bakus. 

 

Le Bakus est un robot enjambeur autonome qui révolutionne le travail de la vigne et vient soulager le quotidien des viticulteurs. Réduisant de 8 fois en moyenne le temps de travail nécessaire.  Ce robot vient également éviter tous les risques du travail manuel et réalise un travail en toute autonomie. 

Pour trouver sa cible, VitiBot a réalisé pas moins de 200 démonstrations dans toute la France pour la seule année 2023. L’entreprise s’est déplacée chez les viticulteurs, a réalisé des démos sur place pour prouver la valeur de son robot sur leurs terrains.

En se consacrant à un seul et unique secteur, VitiBot répond à une problématique particulière et a su adapter son robot en fonction du lieu, de l’environnement et des besoins de chaque viticulteur.

 

Michael vous partage son conseil ultime avant de vous lancer dans le développement d’un robot agricole :

 

 

L’optimisation des ressources

La technologie de la robotique permet une meilleure utilisation et gestion des ressources. Et ça va bien au-delà de la simple collecte de données. On parle ici de technologies capables de maximiser l’efficacité de certaines tâches.

Si vous décidez de combiner :
une collecte de données précises
l’automatisation d’une tâche
une gestion ciblée

Vous vous donnerez alors l’opportunité de répondre à de nombreux défis et ce, en optimisant l’utilisation des ressources.

 

L’économie d’échelle

L’utilisation de la robotique dans le secteur agricole repose également sur la capacité des robots à opérer de manière autonome et efficace dans des conditions variées.

Les robots doivent être en capacité de couvrir de vastes terrains et donc de grandes productions. Un seul robot va ainsi pouvoir effectuer une tâche qui, dans le même contexte mais réalisée par un humain, aurait nécessité un temps et des ressources considérables.

La robotique va permettre d’optimiser la production tout en réduisant les coûts et la main-d’œuvre.

La gestion des déchets

L’utilisation de robots permet d’optimiser la récolte. Aujourd’hui les robots de récolte sont capables de faire des sélections, d’identifier les produits mûrs et donc de minimiser les pertes post-récolte.

Ce ne sont que quelques exemples de ce que la robotique peut apporter comme réponse aux défis de l’agriculture. Mais vous l’aurez compris, les possibilités sont nombreuses et les défis aussi.

Aussi, il reste important pour vous de connaître les solutions déjà existantes pour créer un robot ayant une réelle valeur ajoutée sur son marché.

 

Les différents types de robots agricoles sur le marché

Loin de nous l’idée de vous faire une liste pour uniquement vous dire : tout ça, ça existe déjà…

L’idée serait plutôt de vous montrer que ces solutions là, fonctionnent et ont été adoptées sur le marché. Et si c’est le cas, c’est forcément pour de bonnes raisons.

Ça signifie aussi que les acteurs de l’agriculture ont su prendre conscience de la valeur de ces différentes solutions pour leur activité.

 

Les robots de traite automatisée

Ces robots viennent révolutionner l’industrie laitière. Pourquoi ? Car ils améliorent non seulement le bien-être de l’élevage avec une traite plus respectueuse mais aussi la productivité laitière.

 

 

Les robots de récolte

Ce type de robots optimise la récolte et assure une qualité supérieure des produits depuis la ferme jusqu’au consommateur. Les robots de récolte ne se limitent pas uniquement à l’automatisation de la cueillette.

Leur avancée réside aussi dans la précision avec laquelle ils exécutent chaque tâche, optimisant non seulement la rapidité de la récolte, mais aussi la récolte de produits mûrs.

 

 

Les robots de désherbage

Leur capacité à cibler spécifiquement les mauvaises herbes sans recourir à des produits chimiques nocifs constitue une réelle innovation.
Cette approche révolutionnaire offre une solution respectueuse de l’environnement, transformant la lutte contre les mauvaises herbes en une pratique durable.Naïo Technologies, spécialiste de la robotique agricole, a développé plusieurs types de robots, dont le robot de désherbage autonome Orio, destiné aux producteurs de légumes.

 

Les drones agricoles

Leur capacité à détecter précocement les maladies et évaluer les rendements permet une meilleure gestion des exploitations agricoles.
Ils offrent une vue d’ensemble précise, améliorant la prise de décision et la rentabilité des exploitations agricoles.

 

 

 

En vous concentrant sur ce type d’innovations, vous pourrez aussi mieux comprendre pourquoi ce sont des solutions qui ont :
1 : été envisagées
2 : été adoptées

On en vient donc à une prochaine question : comment concevoir un robot agricole viable ?

 

La conception de robots agricoles

Vous avez pour ambition de vous lancer sur le marché de la robotique agricole ?

Pour cela, vous devez comprendre les défis de la conception robotique.

Mais pas que, pour se lancer dans la création d’un robot autonome, certaines compétences sont indispensables !

Comme nous vous l’avons dit précédemment, l’étude de votre marché doit être une priorité et sera la première étape dans la conception de votre robot.

Vous devrez par la suite réfléchir aux technologies qui feront de votre robot une innovation unique qui possède de la valeur.

Découvrez nos 4 conseils clés pour réussir votre projet robotique dans cet article.

 

Les avancées techniques de la robotique agricole

La robotique agricole connaît d’importantes avancées technologiques depuis quelques années. En particulier dans le domaine de la reconnaissance d’obstacles et de situations dangereuses. 

Des progrès considérables qui visent à augmenter le niveau de sécurité et l’efficacité des opérations agricoles automatisées. 

Quelles sont les technologies que vous pouvez intégrer à votre robot lors de sa conception ? 

  • Les capteurs avancés : équipez votre robot de caméras, radars et capteurs ultrasoniques. Ces capteurs vont fournir plusieurs types de données comme des données en temps réel sur l’environnement pour permettre à votre robot de détecter des obstacles et d’ajuster sa trajectoire pour les éviter. La combinaison de ces différents capteurs permet d’optimiser l’utilisation de votre robot
  • L’intelligence artificielle : Les algorithmes d’IA viennent traiter les données fournies par les capteurs et peuvent reconnaître des objets spécifiques, évaluer des distances et prendre des décisions autonomes pour éviter les différents dangers environnants. 
  • La cartographie et la navigation simultanées : cette technique est utilisée pour générer des cartes de l’environnement du robot et suivre sa position dans l’espace. C’est une avancée qui peut rendre votre robot encore plus autonome, lui permettant de s’adapter à son environnement.

À noter aussi que, parmi ces nouvelles avancées, l’aspect sécuritaire vient prendre une certaine place, et pour cause : 

La conception de robots agricoles se fait de plus en plus mais la sécurité sur l’usage du robot doit absolument être prise en compte dans la conception de votre solution.

 

Pour aller plus loin, on peut dire que votre robot ne sera pas adopté par votre cible si vous ne pouvez pas garantir sa sécurité. Vous devez pouvoir rassurer l’utilisateur, qui parfois peut justement avoir des freins face à ce type de technologies. 

 

La crainte de la dépossession pour les agriculteurs

Nous en parlions précédemment dans cet article. Un des défis majeurs en tant que porteur de projet va être de comprendre votre cible et l’aider à appréhender au mieux votre innovation.

Vous avez déjà réalisé des études pour créer un robot innovant qui puisse accompagner les agriculteurs dans leur quotidien. Vous savez que cette innovation possède une réelle valeur ajoutée. 

Mais la crainte de la dépossession et l’appréhension des agriculteurs face aux nouvelles technologies reste un enjeu majeur dans le développement de votre solution.


Comment faire en sorte que votre robot soit adopté ?

Notre conseil : sensibiliser et former votre cible.

Démontrer à votre cible que votre innovation va apporter plus de valeur, qu’elle leur permet de contrôler plus efficacement et plus facilement leurs productions et surtout qu’elle est un soutien pour eux, et non pas un moyen de les remplacer.

Certains agriculteurs peuvent tester votre solution, leur retour et avis vous aidera à mieux vendre votre solution auprès d’autres. Il est réellement important de créer un climat favorable à l’adoption de votre technologie. 

VitiBot en est un exemple parfait. En ayant réalisé plus de 200 démonstrations dans toute la France en 2022, l’entreprise a su prouver la valeur de sa solution en allant à la rencontre de sa cible.

 

Les compétences nécessaires à la conception de votre robot 

La conception d’un robot mobile et autonome repose sur quatre compétences clés : 

  • la mécanique
  • l’électronique
  • l’informatique
  • les mathématiques

 

Notre conseil : créez du lien entre ces compétences car la construction d’un robot peut s’avérer complexe. Toutes les compétences sont intimement liées dans la réussite de la conception d’un robot. 

Nos deux experts Thomas Viry et Gilles Doffe vous donnent leurs conseils pour réussir votre projet robotique dans cette vidéo. 

 

La prise en compte de l’environnement de votre robot

 

La conception de robot est complexe certes. Mais c’est en partie dû à son environnement.

Votre robot peut potentiellement : 

  • être autonome
  • être mobile
  • être amené à se déplacer sur des terrains vastes
  • évoluer en extérieur
  • faire face à des conditions particulièrement techniques (terrains en pente, forte chaleur…)

 

Toutes ces choses ajoutent des contraintes dans la conception. 

Elles vont vous pousser à aller plus loin dans votre développement et surtout à tester, beaucoup plus votre solution. C’est une phase importante que vous ne devrez pas négliger. 

 

Lors de la conception d’un robot autonome, vous devez envisager tous les risques potentiels même faibles, pour que votre robot puisse être capable d’agir comme vous l’avez programmé pour le faire.

 

Vous l’aurez sans doute remarqué à travers cet article, les perspectives de la robotique agricole moderne sont nombreuses.

L’ensemble des innovations sur le marché actuel ne sont pas de simples outils automatisés. 

Ce sont des robots ayant demandé un travail d’études et de recherche considérable pour réussir à créer des solutions capables de soutenir les agriculteurs dans leur travail quotidien. 

Leur impact va au-delà de la simple mécanisation. Ils ouvrent la voie à une agriculture plus efficiente, respectueuse de l’environnement et axée sur l’efficacité. 

Ce sont des innovations qui changent la donne pour les agriculteurs qui cherchent à transformer leurs pratiques et à s’adapter aux défis de l’agriculture moderne.

C’est pourquoi il est nécessaire d’étudier les usages de votre robot et surtout, de vous faire accompagner dans le développement de votre solution.

 

Les tendances et évolutions de la robotique

Les tendances que l’on voit déjà émerger illustrent bien les directions vers lesquelles la robotique agricole peut encore évoluer.
Il est important de noter que ces perspectives peuvent varier en fonction des développements technologiques, des réglementations et des besoins changeants de l’agriculture mondiale.

La robotique agricole peut vous offrir un terrain fertile en termes d’opportunités. Avec un marché dynamique et en grande croissance, les possibilités sont nombreuses !

Persuadés que la robotique est un enjeu majeur pour le futur de l’agriculture moderne, nous mettons notre expertise à votre service pour vous accompagner dans la conception de robots innovants et performants.

 

Parlez-nous de votre projet !

Un peu de lecture

Des articles, des podcasts, des webinars… et surtout des conseils pratiques ! En bref, une collection de ressources pour mener à bien votre projet.

Start-ups cette offre est pour vous ! Bénéficiez d'un accompagnement intensif de 2 à 4 semaines à prix coûtant ⭐